• Nouveau

E-BOOK - L'Artiste - Elisabeth Bouillot

9,99 €
TTC

Suivez L'Artiste tout au long de son parcours burlesque empreint de questionnements existentialistes, d'humour et d'aspirations utopiques.

Recueil écrit et illustré par Elisabeth Bouillot

"Dans ce récit poétique, l'Artiste d'Elisabeth Bouillot dévoile une existence à la fois réelle et fantastique où il fuit son origine robotique, évolue en s'autoprogrammant par la plume et le pinceau tout au long d'un parcours burlesque, ponctué d'interrogations existentialistes et de spéculations ontologiques. Doté d'une étrange personnalité ambivalente, androgyne, il accumule les prouesses funambulesques entre ses angoisses prosaïques et ses aspirations utopiques. Galères matérielles, péripéties professionnelles, dévotions maternelles balisent sa trajectoire tragico-comique. Ses indignations contre les injustices du monde et les dérives planétaires se contrebalancent de pérégrinations parisiennes et d’errances bucoliques. Recherches artistiques et dérivations passionnelles le bercent de consolations transitoires. Les anticipations déconfites, les déceptions, les frustrations quêtent désespérément des solutions dans les extrapolations philosophiques et les tribulations psychanalytiques, qui rebondissent sur de nouveaux échecs. Il demeure, malgré ses courageuses tentatives, incapable de dénouer les lois du cœur. L’optimisme et l'humour apportent à L'Artiste un souffle suffisamment tourbillonnaire pour tourner les pages obscures et baigner dans une allégresse paradisiaque où ses imprudences chroniques prennent une tournure ludique" Mustapha Saha.

Ecrivaine, dramaturge, artiste peintre. Oeuvres théâtrales: Pinocchio et Pinocchia, La Revanche de Hugo, Notre-Dame de Paris et les Rappeurs du ciel, Beaucoup de bruit pur un songe d'une nuit d'été. Ouvrage en cours de rédaction: Isabelle Eberhart, l'ivresse du désert. Expositions internationales: Femmes-vibrations, 2016. Eve en liberté, 2017. Plusieurs participations aux Rencontres Internationales des Artistes de la Kasbah.

Commentaires (0)